Posts Tagged ‘publication’

Après le oui, au boulot…!

    Il y a quelques semaines, je vous annonçais, non sans joie, l’arrivée de mes premiers « oui » éditoriaux. Avec la naissance de Fifounette, joli petit poisson d’avril, je n’ai pas pu venir vous raconter la suite de cette aventure. Je peux maintenant vous annoncer avec le même plaisir la signature de deux contrats chez le même éditeur, l’un pour « Glasdiel », l’un pour « Les Marcheurs de Brume » ! Oui, oui, deux contrats, vous avez bien lu ! Et je suis ravie car, ayant le choix entre deux éditeurs, j’ai pu opter pour celui avec lequel j’avais vraiment envie de travailler (esprit de la maison + échanges cordiaux + contrat respectueux = auteur content). L’aventure est donc sur le point de se concrétiser !
KRTDL_Whip    Oui mais voilà : qui dit oui, dit corrections ! Alors pour l’instant, j’ai de la chance : mon éditeur a été très souple sur ses remarques sur les Marcheurs. Mon petit doigt me dit que Glasdiel sera bien plus annoté…
    Comme vous pouvez vous en douter, mes autres projets sont donc en attente (le tome 2 de l’Opération Citrouille et la correction du tome 1, la fin de l’Opération Fée-Furieuse, et l’Opération Furie à Vapeur). Et je dois moins jouer à Final Fantasy X-HD… Enfin ! On ne va pas se plaindre, tout de même !

    Voilà, un petit post rapide entre deux câlins à Fifounette ! J’espère avoir d’autres nouvelles fraîches bientôt ! En attendant, je prends une tartine et je retourne aux corrections du tome 2 de Mhaurndil, à savoir « Cardiel ». ε=┏( >_<)┛

We did it !

dora-cote

    Oh là là, ça faisait au moins un siècle que ce blog n’avait pas été mis à jour ! Il faut dire que depuis quelques semaines, l’écriture n’est pas ma priorité première. Dans moins d’un mois, Fifounette va pointer le bout de son nez et curieusement, l’inspiration décroit de façon inversement proportionnelle à mon tour de ventre.

    Je reviens avec des nouvelles, et des nouvelles… TOPISSIMES !

oui    Commençons par le plus ancien, mais le plus récent, et aussi le plus inespéré depuis le temps. Mon premier OUI ! Champagne, trompette et confettis ! Je viens de recevoir mon premier oui, le oui d’un éditeur, le oui qui dit que non, ce que j’écris n’est pas du Flamby et que ça mérite qu’on s’y attarde. Glasdiel, donc, vient de recevoir son oui tant attendu…!
    J’avoue que je suis encore dans le brouillard. J’attendais ce oui depuis un million d’années au bas mot, mais curieusement, je suis encore trop hébétée pour sauter au plafond et courir dans toute la maison (en même temps, vu mon état baleinesque, c’est à peu près impossible que j’arrive à faire ça). Mon cerveau ne réalise pas encore que je viens bien de recevoir un oui, « oui, on va vous adresser un contrat pour ce roman et sa suite ». J’ai relu le mail trente fois et il dit bien toujours la même chose, mais ça me laisse quand même perplexe. Bizarre, non ?
    Ce oui s’accompagne d’un « c’est fort possible que oui aussi » pour Les Marcheurs de Brume (l’Opération Brume pour ceux qui ne suivent pas), du même éditeur. QUOI ???? Hébétude plus profonde encore, c’est peut-être pour ça que j’ai du mal à réaliser. QUOI ???? Deux en un ? Que dis-je : quatre en un ?

    Et ce n’est pas tout. Car les Marcheurs de Brume n’intéressent pas que cet éditeur : il y a une semaine, un autre a manifesté son intérêt pour ce roman par un « on l’étudie avec attention, mais sachez déjà que ça nous botte ». (Oui, mais c’est normal, parce que Les Marcheurs de Brume, c’est trop de la balle ! *pied de nez aux éditions Chose qui l’ont démoli, na !*) Et, étrange coïncidence, cet autre éditeur a demandé à avoir un syno de Glasdiel et de sa suite.

inconcievable

    Attendez, faut que je m’éclaircisse les idées. Un « oui », un « y’a de fortes chances que oui », un « on s’y intéresse » et un « ça nous intéresse aussi » ?
    Euh… Okay !

    Bref, le temps de dire à Bidule que Machin a dit oui pour ça et qu’il envisage de publier ça aussi, et de relancer Truc parce que Truc aussi s’était intéressé à ça, et de renvoyer la fiche de renseignements à Machin pour l’établissement du contrat et…

    Et je n’ai toujours pas de contractions avec tout ça ??

    Petite édit’ de fin de journée : un deuxième oui vient d’arriver, pour « Les Marcheurs de Brume », d’un second éditeur. QUOI ????

Des (bonnes) nouvelles !

nonew

    Voilà un petit moment que je n’avais pas posté sur ce blog. Contrairement à ce que le titre de ce billet suggère, non, je vais pas annoncer de bonnes nouvelles, mais vous distiller quelques infos.

    La première, et non des moindres, concerne une première publication. Eh oui ! Je ne peux encore rien dire tant que ce n’est pas officiellement officiel, mais vous en saurez plus bientôt, certainement. Il y a quand même des favorisés dans l’assistance car mon ChériChou et mes lecteurs de CoCyclics sauront de quoi je parle. Un peu de patience, les autres, c’est pour la bonne cause !
nonew    Deuxième, là encore je ne dis rien, je croise juste tous mes doigts de mains et de pieds. Après un envoi, tous les auteurs le savent, il y a toujours une terrible période d’attente (je vous conseille l’excellent article d’Earane sur le sujet), au cours de laquelle il vaut mieux faire autre chose pour s’aérer l’esprit. Genre, écrire une nouvelle ou passer doucement à un nouveau projet, ce qui permet d’éviter le coup du zieutage obsessionnel de boîte mail. Je suis passée au stade au-dessus, c’est-à-dire que non seulement j’attends, mais aussi que je vide la batterie de mon téléphone pour rafraîchir ladite boîte mail, sans parvenir à me raisonner. Je ne peux rien dire de plus, si ce n’est que mes chances d’être publiée – proches de zéro quelques semaines auparavant – ont pris des points en plus au cours de la dernière semaine. Alors croisez les doigts pour moi, faites brûler les cierges, priez Thot, enfin, ce que vous voulez, mais souhaitez-moi au moins merde ! Les concernés ? L’Opération M, c’est-à-dire Glasdiel, et l’Opération Brume. Allez, on respire, on ignore l’appel de la boîte mail, et on fait autre chose. Il faut !
    (Si mes collègues auteur ont un truc pour éviter la mort par arrêt cardiaque en période d’attente hyper stressante, je suis preneuse… Enfin, oui, je sais : « Lance-toi dans un autre projet ! » Pinaise que c’est dur !)

    Et donc, à part ça ? Comme je le disais plus haut, il faut absolument trouver un nouveau projet avant de virer dingue. J’avais envisagé de finir l’Opération Fée-Furieuse, ou d’entamer (enfin) l’Opération Furie à Vapeur ou l’Opération Citrouille… Et hier soir, révélation choc : et pourquoi pas un autre projet, l’Opération Sans-Nom-Pour-l’Instant ? Je meurs ! Comment vais-je faire pour trouver le temps d’écrire tout ça ? Parce qu’en plus y’a une autre idée qui germe, un truc de steam’, mais je n’ai pas assez de temps pour tout écrire. Fichtre !
    (Remarquez, au moins, y’a de quoi éviter l’appel de la boîte mail pour un moment…)

    Bon, je retourne rafraîchir ma boîte mail…