Posts Tagged ‘Opération Fée Furieuse’

Opération Brume en partance

amaury    Quand je suis en vacances, c’est toujours la même chose : alors qu’on pourrait croire que je dispose d’un temps infini, je passe très peu de temps sur internet, donc très peu sur mon blog, les forums, etc… Eh oui, la dure loi du Paradoxe Familial veut que mon temps libre est inversement proportionnel à la vitalité de P’tit Putois, c’est-à-dire quasi nul ! Enfin, je ne vais pas me plaindre d’avoir un fils plein d’énergie plutôt qu’une larve au nez qui coule…

    Enfin, bref ! J’ai tout de même mis ces quinze jours de vacances à profit pour corriger l’Opération Brume suite aux retours de Bêta-Lecteur #1, assez positifs, je dois l’avouer ! Là où Glasdiel pêchait par certains côtés (personnalité du héros, lenteur de la narration, « classicité » du scénario, monstruosités perverses, etc…), il semblerait que j’ai atteint mon objectif avec ce roman  : proposer un one-shot de fantasy qui se suffit à lui-même, qui plonge rapidement le lecteur dans le bain et qui ne fait pas de nœud au cerveau. Hourra !
    Donc les corrections ont pris moins de temps que je ne le pensais. S’en est suivie une énième vague de relecture-corrections définitives (ma définition de « définitives » étant bien personnelle, il y a souvent des corrections après les corrections…), avant l’impression d’un exemplaire papier destiné au copyright !
    L’Opération Brume s’appelle désormais « Les Marcheurs de Brume » et compte 415.000 signes au total. C’est beauuuuuuuuucoup moins que Glasdiel, qui en comptait presque 200.000 de plus, mais du coup bien plus digeste. J’ai profité de mon dernier jour de repos hier pour procéder à la première vague d’envoi : les éditeurs qui acceptent au format numérique, évidemment. Je commence l’impression des exemplaires papiers et ils partiront à intervalles réguliers chez les autres éditeurs que j’ai retenus pour ce roman. Ah ! La joie d’avoir un one-shot et non une trilogie ! Mine de rien, ça fait une différence quand on cherche à qui l’envoyer, croyez-moi. A moins d’avoir de la chance, je pense qu’il est plus facile d’être publié pour la première fois avec un one-shot… Enfin, tout dépend de la qualité dudit one-shot, hein !

    Voilà, donc, premiers envois le 28 janvier 2014, premières réponses… au 28 juillet ? >Gasp !<
manu

    Il va donc être temps que je me plonge dans autre chose afin de ne pas perdre la boule ni rafraîchir ma boîte mail à longueur de journée. Il me reste le premier tome de l’Opération Citrouille à relire puis corriger, avant de le proposer à BL#1. J’aimerais écrire le tome 2 cette année (sans doute durant mon congé maternité) et me remettre sérieusement sur l’Opération Fée Furieuse. J’aime bien ce roman, même si je n’y ai pas touché depuis un moment. Ce serait un bon one-shot aussi, donc ce sera sûrement mon projet n°2 de l’année.
    Sinon, pour ceux qui se poseraient la question, aucune réponse pour Glasdiel (ce qui équivaut à deux refus supplémentaires puisque le délai de réponse fixé est écoulé). M’enfin, comme j’ai d’autres idées en tête, ça me déconnecte un peu de celui-ci. Merci NB Coste pour la règle des deux projets d’avance !!
    Mis à part cela, j’ai finalement envoyé ma nouvelle La Nixe pour un appel à textes. Je ne sais pas si je suis vraiment dans les clous, mais bon, on verra bien. La réponse devrait tomber début février, alors, y’a plus qu’à attendre. Et si elle n’est pas prise, je la recyclerai peut-être ! Ou alors je lui réserverai le sort qui l’attendait initialement, à savoir, le tiroir !

She is alive !

FrankieStein4-550x

FrankieStein4-550x

    Non, je ne suis pas morte, promis ! Pas plus que je n’ai oublié mon blog. Été oblige, la recrudescence d’activité professionnelle a fait que je n’ai pas été très prolifique ces derniers temps… sur le blog uniquement !

    Où en suis-je ?
    Je viens de terminer la rédaction d’une nouvelle sur le thème de l’appel à textes des éditions Voy’[el], AT baptisé « À voiles et à vapeur ». À la base, je pensais simplement l’écrire pour moi ( sur le forum de CoCy, Selsynn m’avait conseillé d’écrire autre chose, avant de me lancer dans la suite de Mhaurndil, histoire de me vider la tête ). J’ai quand même soumis mon texte aux bêta-lecteurs du forum, pour recueillir leurs impressions sur mon niveau en matière de nouvelles. Et les avis sont plutôt flatteurs ! Du coup, une fois qu’elle sera parfaite, je pense que je tenterai ma chance et l’enverrai pour l’AT. Qui sait, je pourrais peut-être faire partie des heureux élus publiés dans cette anthologie ?
    La nouvelle terminée, je vais reprendre le tome 2 de Mhaurndil. J’avais un doute sur la façon de débuter le récit, et une nouvelle idée vient de germer dans mon esprit. Du coup, j’ai une bonne dose d’inspiration pour ce nouveau tome !
    Ah, et d’autres idées me sont venues : il faut que je revoie le syno de l’Opération Fée Furieuse, qui souffre de quelques défauts, et j’ai une idée de one shot qui me trotte dans la tête depuis quelques semaines, en plus de l’Opération Furie à Vapeur…

    En attendant, Glasdiel suit son petit bonhomme de chemin chez les éditeurs chez lesquels je l’ai envoyé. J’ai reçu les accusés de réception, et j’attends un peu avant de l’envoyer en version papier chez les autres éditeurs qui m’intéressent.

    Voilà ! Donc, non, je ne suis pas morte, juste un peu occupé. Mais je reste aux aguets !

Corrections, et puis quoi ?

Pochette the next day

    Les corrections de Mhaurndil continuent, dans la joie et la bonne humeur ! Je vous rassure, c’est de l’ironie : ça me déprime ! Autant la phase écriture en elle-même est super agréable, autant je HAIS les corrections. Elles amènent beaucoup de doutes et d’interrogations. Mon texte est-il finalement si bon que je le pensais ? N’intéressera-t-il pas plutôt que moi ? L’idée de base n’est-elle pas trop simpliste, trop classique, pour qu’on se dise que c’est du réchauffé ? Pourquoi y a-t-il autant d’imperfections, moi qui me croyais SI parfaite ? Les remarques de mon cher Bêta-Lecteur #1 n’arrangent rien…
    Il paraît que ces questionnements sont normaux. Tonton Beorn dit que la critique fait l’effet d’un coup de poing dans les gencives ; chez moi, c’est un coup de poignard dans le cœur. Mais je n’ai pas le choix : c’est une étape nécessaire si je veux que mon texte soit lisible – et appréciable. Quelle torture !

    En dehors de ça, d’autres questions me viennent, mais sur un problème tout à fait différent : et maintenant ? J’ai donc terminé le premier tome de Mhaurndil, fort bien. Et maintenant, j’écris quoi ? Le tome 2 ? Le canevas est prêt dans mon esprit, ne reste qu’à le mettre par écrit et à coucher le roman sur papier. Je reprends l’Opération Fée Furieuse ? Elle aussi est bien avancée : je l’aurais fini en un mois, un mois et demi. Je pars sur autre chose ? J’ai des tas de nouvelles idées : l’Opération Citrouille, l’Opération Furie à Vapeur, et encore d’autres qui veulent aussi prendre corps ! Donc, je ne sais pas. Qu’est-ce qui serait le plus logique ? Dans un sens, je me dis que ce serait bien de me couper de Mhaurndil quelques semaines. D’un autre côté, j’aimerais avancer dans le tome 2 pour pouvoir mentionner aux éditeurs, lors de la soumission du tome 1, que la suite est déjà avancée, voire terminée.
    Je ne sais paaaaaaaaaaaaas !!

Fini !!!

ecrivain

    Et voilà, ça y est ! La première partie de l’Opération M est TERMINÉE !
    Je n’en reviens pas ! Je suis allée beaucoup plus vite que je ne l’imaginais – il faut dire que j’ai été très prolifique hier, et que le dernier chapitre était prêt depuis déjà bien longtemps. Alors voilà, je peux enfin l’annoncer : j’ai écrit le premier roman de la série ! Extraordinaire ! 560.000 caractères au compteur, pas mal, non ?

obama_yes_we_can

    Et maintenant ? J’ai toujours des projets : l’aventure ne s’arrête pas là. En ce qui concerne ce tome de l’Opération M, je le mets de côté. Interdiction d’y toucher avant le 1er juin. J’ai besoin de me vider la tête de cette histoire, pour pouvoir la reprendre sereinement dans quelques jours et la corriger l’esprit clair. Donc, je le pose, je le range ( je le sauvegarde en vingt exemplaires ) et je n’y jette pas le moindre coup d’œil durant 15 jours. À partir du 1er juin, je commence la correction. Elle devra durer jusqu’au 1er juillet au minimum. Au menu, relecture complète, annotations en tous genres, repérage des fautes, oublis, boulettes et autres erreurs et correction, refonte des phrases là où ce sera nécessaire. Je ne sais pas si un mois sera nécessaire pour corriger. Au besoin, la date butoir est au 1er août. Là, je réunirai les adresses des différentes maisons d’édition et… en avant la musique !

    Que vais-je faire jusqu’au 1er juin ? Déjà, me remettre à lire ( parce que ça fait bien un mois que je n’ai pas ouvert un bouquin, moi ). Ensuite, j’aimerais me replonger dans l’Opération Fée Furieuse. J’en suis à plus de 80%, et je me dis que ce serait bien que je le termine, ce roman. Je le trouve très original, ancré dans un monde que j’adore et qui me fascine. Je suis persuadée qu’il ferait lui aussi un très bon roman à proposer à un éditeur.

    Voilà. Ce n’est donc pas encore la fin de l’aventure, loin de là. Comme quoi, ça ne servait à rien de s’inquiéter !

Petit bonus ( peut-être ai-je des lecteurs qui auront envie de savoir ça ). Le véritable titre de l’Opération M est « Mhaurndil » ( [va-orn-dil] ). Son premier tome sera « Glasdiel ».