Opération Brume en partance

amaury    Quand je suis en vacances, c’est toujours la même chose : alors qu’on pourrait croire que je dispose d’un temps infini, je passe très peu de temps sur internet, donc très peu sur mon blog, les forums, etc… Eh oui, la dure loi du Paradoxe Familial veut que mon temps libre est inversement proportionnel à la vitalité de P’tit Putois, c’est-à-dire quasi nul ! Enfin, je ne vais pas me plaindre d’avoir un fils plein d’énergie plutôt qu’une larve au nez qui coule…

    Enfin, bref ! J’ai tout de même mis ces quinze jours de vacances à profit pour corriger l’Opération Brume suite aux retours de Bêta-Lecteur #1, assez positifs, je dois l’avouer ! Là où Glasdiel pêchait par certains côtés (personnalité du héros, lenteur de la narration, « classicité » du scénario, monstruosités perverses, etc…), il semblerait que j’ai atteint mon objectif avec ce roman  : proposer un one-shot de fantasy qui se suffit à lui-même, qui plonge rapidement le lecteur dans le bain et qui ne fait pas de nœud au cerveau. Hourra !
    Donc les corrections ont pris moins de temps que je ne le pensais. S’en est suivie une énième vague de relecture-corrections définitives (ma définition de « définitives » étant bien personnelle, il y a souvent des corrections après les corrections…), avant l’impression d’un exemplaire papier destiné au copyright !
    L’Opération Brume s’appelle désormais « Les Marcheurs de Brume » et compte 415.000 signes au total. C’est beauuuuuuuuucoup moins que Glasdiel, qui en comptait presque 200.000 de plus, mais du coup bien plus digeste. J’ai profité de mon dernier jour de repos hier pour procéder à la première vague d’envoi : les éditeurs qui acceptent au format numérique, évidemment. Je commence l’impression des exemplaires papiers et ils partiront à intervalles réguliers chez les autres éditeurs que j’ai retenus pour ce roman. Ah ! La joie d’avoir un one-shot et non une trilogie ! Mine de rien, ça fait une différence quand on cherche à qui l’envoyer, croyez-moi. A moins d’avoir de la chance, je pense qu’il est plus facile d’être publié pour la première fois avec un one-shot… Enfin, tout dépend de la qualité dudit one-shot, hein !

    Voilà, donc, premiers envois le 28 janvier 2014, premières réponses… au 28 juillet ? >Gasp !<
manu

    Il va donc être temps que je me plonge dans autre chose afin de ne pas perdre la boule ni rafraîchir ma boîte mail à longueur de journée. Il me reste le premier tome de l’Opération Citrouille à relire puis corriger, avant de le proposer à BL#1. J’aimerais écrire le tome 2 cette année (sans doute durant mon congé maternité) et me remettre sérieusement sur l’Opération Fée Furieuse. J’aime bien ce roman, même si je n’y ai pas touché depuis un moment. Ce serait un bon one-shot aussi, donc ce sera sûrement mon projet n°2 de l’année.
    Sinon, pour ceux qui se poseraient la question, aucune réponse pour Glasdiel (ce qui équivaut à deux refus supplémentaires puisque le délai de réponse fixé est écoulé). M’enfin, comme j’ai d’autres idées en tête, ça me déconnecte un peu de celui-ci. Merci NB Coste pour la règle des deux projets d’avance !!
    Mis à part cela, j’ai finalement envoyé ma nouvelle La Nixe pour un appel à textes. Je ne sais pas si je suis vraiment dans les clous, mais bon, on verra bien. La réponse devrait tomber début février, alors, y’a plus qu’à attendre. Et si elle n’est pas prise, je la recyclerai peut-être ! Ou alors je lui réserverai le sort qui l’attendait initialement, à savoir, le tiroir !

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

2 Comments on Opération Brume en partance

  1. Escrocgriffe
    30 janvier 2014 at 10 h 35 min (4 années ago)

    Je croise les palmes ! Bon courage pour l’attente ;)

    Répondre
    • Saile
      31 janvier 2014 at 8 h 50 min (4 années ago)

      Merci ! Faut pas que j’y pense… Comme d’habitude, quoi ! :P

      Répondre

Leave a Reply

Connect with Facebook