Le « non » claque-dans-la-tronche

batman    Jusqu’à présent, les « non » que j’ai reçu ont été ou bien subtils (genre pas de réponse du tout) ou bien constructifs et intéressants. Je n’avais pas encore expérimenté le « non » claque-dans-la-tronche, celui qui donne un bon coup de frein à tous les espoirs qu’on peut avoir.
    Hier après-midi, j’ai donc reçu mon premier « non » de ce type, le genre à filer le bourdon pour toute la soirée et même au delà. Je ne le recopierai pas dans le détail, puisqu’il me reste un chouïa d’amour propre, mais globalement, voici ce qu’il en ressort :

    Bonjour,
    Nous vous remercions de nous avoir confié votre manuscrit intitulé « Opération Brume ».
    Malheureusement, nous sommes au regret de vous informer que notre comité de lecture n’a pas retenu votre texte pour publication.

    Après une lecture attentive, votre manuscrit ne semble pas correspondre à ce que nous souhaitons publier.

    Bien que votre plume présente des qualités d’écriture [blablabla], tout est nul dedans, et on ne publiera pas une bouse pareille !

    En vous remerciant de votre confiance [blablabla].

    Bien évidemment, il n’est pas écrit que tout est nul dedans, mais en faisant la liste des points énumérés, il n’y a pas grand chose à sauver.
    Voici donc ma première réponse pour l’Opération Brume, reçue 10 jours après l’envoi des trois premiers chapitres. Essayons de se rassurer en se disant que cette maison n’était de toute façon pas mon premier choix, mais c’est de bon augure pour la suite. Je vais donc aller me soûler pour oublier… Ah non, je ne peux même pas : l’alcool et la grossesse ne font pas bon ménage ! T_T

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

10 Comments on Le « non » claque-dans-la-tronche

  1. Roanne
    7 février 2014 at 10 h 38 min (4 années ago)

    Oh, je suis désolée pour toi ! Surtout, essaye de vite prendre du recul. Si tu as des personnes qui t’ont aidé sur l’écriture / la correction, parles-en avec elles pour dédramatiser. Il y a peut-être des choses justes dans ce retour, que tu pourras exploiter, mais peut-être aussi des éléments qui tiennent aux goûts du comité. Quand la rencontre ne se fait pas, parfois, il ne faut pas chercher à expliciter.
    Cela ne doit pas remettre en cause ton investissement et ta motivation.
    C’est toujours dur de recevoir ça, mais il faut dépasser ce genre de refus et avancer.

    Répondre
    • Saile
      7 février 2014 at 12 h 01 min (4 années ago)

      Un énorme merci pour ton soutien, Roanne. ♥
      J’en ai effectivement discuté avec mon bêta-lecteur, qui n’a pas du tout ressenti la même chose à la lecture… On verra, si j’ai d’autres retours détaillés. Quoi qu’il en soit, je sais que je ne dois pas m’en tenir à un seul refus (ce ne sera pas le seul que je recevrai), mais c’est assez déstabilisant de recevoir un tel mail, où il ne ressort rien de positif DU TOUT.
      Enfin, je vais le mettre de côté en attendant d’autres réponses. Merci encore pour ton message. ♥♥

      Répondre
      • Roanne
        7 février 2014 at 14 h 05 min (4 années ago)

        Je me doute bien que c’est hyper destabilisant ! Vivement que tu reçoives des retours positifs pour pouvoir comparer. Un jour, tu pourras relire cet avis et hausser les épaules, je te le promets… :)

        Répondre
  2. Escrocgriffe
    7 février 2014 at 11 h 52 min (4 années ago)

    Contrairement aux apparences, ce retour est plus positif que tu le penses : si la maison d’édition a pris le temps de te faire un retour détaillé au lieu d’une réponse-type, c’est qu’elle estime que ton oeuvre a d’indéniables qualités ! Ce n’est pas une réponse-type, ni un silence, mais à défaut d’être la bonne nouvelle tant attendue c’est déjà très constructif. Après, bien évidemment, cela ne veut pas dire que la maison d’édition a raison sur les points soulevés, mais avec d’autres retours détaillés tu auras d’autres pistes de réflexion pour améliorer le cas échéant ton manuscrit… Courage, ne lâche rien ! C’est un forçat des soumissions qui te le dit… ;)

    Répondre
    • Saile
      7 février 2014 at 12 h 00 min (4 années ago)

      Merci Capitaine, mais hélas, d’après le mail reçu, mon texte n’a aucune qualité à retenir (parce qu’au final, même s’il présente « des qualités d’écriture », la forme est autant descendue que le fond). Il n’y a rien à y sauver… :(

      Répondre
  3. Roanne
    7 février 2014 at 14 h 03 min (4 années ago)

    Je n’en suis pas aussi sûre que toi, L’escogriffe.
    Certaines réponses détaillées sont juste des défouloir pour un membre de comité de lecture ou un stagiaire allergique à ton texte. Sans même parler des maisons d’édition qui en ont fait leur marque de fabrique et sont reconnues pour blesser les auteurs sciemment. ;)
    Donc : toujours prendre un retour détaillé avec des pincettes, surtout si on ne connait pas son auteur. Perso, je préfère les réponses types.

    Répondre
  4. Cédric
    7 février 2014 at 15 h 42 min (4 années ago)

    J’adhère à l’avis de Roanne, prendre du recul est nécessaire. Et effectivement pour ce que je perçois des témoignages vu sur cocyclics ou sur les blogs, certains refus viennent de personnes pas forcément expérimentées et formées, ni de personnes consciente du poids de leurs réponses.
    Donc désinfecte les pincettes après usage.

    Répondre
    • Saile
      7 février 2014 at 16 h 41 min (4 années ago)

      Merci Cedric de passer par ici. Je ne pense pas que le mail ait été rédigé avec malveillance ou frustration. Ce qui est sûr, c’est que mon texte n’a pas plu, pas du tout. Le problème, c’est que j’ai du mal à savoir si ça vient du roman lui-même, ou des goûts de celui qui a lu ces 3 chapitres… Difficile à dire, et c’est ce qui me chagrine le plus. Est-ce que ça vient de problèmes inhérents au roman ou est-ce mon style qui n’a pas du toucher ce lecteur ? :/

      Répondre
      • Cédric
        7 février 2014 at 16 h 46 min (4 années ago)

        Pas forcément méchant, mais il n’est pas exclu que la personne manque de recul et confonde son sentiment avec la qualité réelle, par exemple. Possible que ce soit l’avis d’une seule personne. Possible qu’elle ne soit pas expérimentée. Surtout elle n’est pas betalectrice sur cocyclics (puisque son commentaire n’aide pas).
        Bref, d’autres lecteurs, d’autres expériences, et du chocolat pour attendre la prochaine réponse.

        Répondre
  5. earane
    7 février 2014 at 19 h 17 min (4 années ago)

    Tout à fait d’accord avec Roanne. J’en ai reçu de ce type pour le Souffleur. Ca fait mal et c’est bien normal.
    Je ne peux que t’encourager à passer outre, même si c’est dur en l’état. Et comme dirait blacky, « Après tout, ce n’est qu’un avis. Un seul. L’avis d’un comité, certes mais cela ne veut rien dire du tout. »
    Courage Saile ! Tu as du talent ! Prends le temps de digérer et rebondis ! :D <3

    Répondre

Leave a Reply

Connect with Facebook