mars 2014 archive

We did it !

dora-cote

    Oh là là, ça faisait au moins un siècle que ce blog n’avait pas été mis à jour ! Il faut dire que depuis quelques semaines, l’écriture n’est pas ma priorité première. Dans moins d’un mois, Fifounette va pointer le bout de son nez et curieusement, l’inspiration décroit de façon inversement proportionnelle à mon tour de ventre.

    Je reviens avec des nouvelles, et des nouvelles… TOPISSIMES !

oui    Commençons par le plus ancien, mais le plus récent, et aussi le plus inespéré depuis le temps. Mon premier OUI ! Champagne, trompette et confettis ! Je viens de recevoir mon premier oui, le oui d’un éditeur, le oui qui dit que non, ce que j’écris n’est pas du Flamby et que ça mérite qu’on s’y attarde. Glasdiel, donc, vient de recevoir son oui tant attendu…!
    J’avoue que je suis encore dans le brouillard. J’attendais ce oui depuis un million d’années au bas mot, mais curieusement, je suis encore trop hébétée pour sauter au plafond et courir dans toute la maison (en même temps, vu mon état baleinesque, c’est à peu près impossible que j’arrive à faire ça). Mon cerveau ne réalise pas encore que je viens bien de recevoir un oui, « oui, on va vous adresser un contrat pour ce roman et sa suite ». J’ai relu le mail trente fois et il dit bien toujours la même chose, mais ça me laisse quand même perplexe. Bizarre, non ?
    Ce oui s’accompagne d’un « c’est fort possible que oui aussi » pour Les Marcheurs de Brume (l’Opération Brume pour ceux qui ne suivent pas), du même éditeur. QUOI ???? Hébétude plus profonde encore, c’est peut-être pour ça que j’ai du mal à réaliser. QUOI ???? Deux en un ? Que dis-je : quatre en un ?

    Et ce n’est pas tout. Car les Marcheurs de Brume n’intéressent pas que cet éditeur : il y a une semaine, un autre a manifesté son intérêt pour ce roman par un « on l’étudie avec attention, mais sachez déjà que ça nous botte ». (Oui, mais c’est normal, parce que Les Marcheurs de Brume, c’est trop de la balle ! *pied de nez aux éditions Chose qui l’ont démoli, na !*) Et, étrange coïncidence, cet autre éditeur a demandé à avoir un syno de Glasdiel et de sa suite.

inconcievable

    Attendez, faut que je m’éclaircisse les idées. Un « oui », un « y’a de fortes chances que oui », un « on s’y intéresse » et un « ça nous intéresse aussi » ?
    Euh… Okay !

    Bref, le temps de dire à Bidule que Machin a dit oui pour ça et qu’il envisage de publier ça aussi, et de relancer Truc parce que Truc aussi s’était intéressé à ça, et de renvoyer la fiche de renseignements à Machin pour l’établissement du contrat et…

    Et je n’ai toujours pas de contractions avec tout ça ??

    Petite édit’ de fin de journée : un deuxième oui vient d’arriver, pour « Les Marcheurs de Brume », d’un second éditeur. QUOI ????